Madeleine Albright, secrétaire d'Etat de Bill Clinton (1997-2001)

Marie-Jana Körbelova, épouse Albright, dite Madeleine Albright, est née en 1937 à Prague.
Son père, Josef Korbel, fut ambassadeur à Belgrade.
Sa famille juive dut fuir la Tchécoslovaquie tout d'abord à cause des nazis puis à cause des communistes, et se réfugier aux Etats-Unis ...

A Washington la secrétaire d'Etat Madeleine Albright est à la tête des faucons de l'administration Clinton.
Le porte-parole du département d'Etat et conseiller de Mrs Albright, Mr James Rubin, a confié au journal Le Monde qu'ayant "appris à l'âge adulte que ses grands parents et d'autres membres de sa famille étaient morts en camp de concentration" cela l'a renforcé dans sa conviction "que l'Occident doit défendre les valeurs universelles".

Elle est persuadée que les Etats-Unis, par l'Otan, doivent demeurer une force d'intervention en Europe, et ce serait elle qui aurait convaincu le président Clinton de l'opportunité de frapper la Yougoslavie.
D'après Alain Frachon et Afsané Bassir, Madeleine Albright, ou la hantise de "Munich", Le Monde, 14 avril 1999, p. 3.

Madame Madeleine Albright n'est pas seulement favorable à la présence militaire des Etats-Unis en Europe elle est également pour leur présence idéologique.

Dans la deuxième quinzaine de juin 1999, lors de son séjour à Paris, elle est intervenue auprès du ministre français des affaires étrangères pour se plaindre du comportement de la France à l'égard des organisations d'origine américaine que les français qualifient de sectes et les américains de religions, comme les Témoins de Jéhovah ou l'Eglise de Scientologie.

Le Congrès des Etats-Unis a voté le 27 octobre 1998 une loi sur "la liberté religieuse internationale" qui prévoit que les Etats-Unis pourront prendre des sanctions contre les Etats qui ne respecteraient pas la liberté religieuse telle que les Etats-Unis l'entendent.
Et le rapport 1999 de la Commission sur la liberté religieuse à l'étranger, créée en 1997, s'en prend tout particulièrement à la France, la commission recommandant au gouvernement américain d'utiliser "avec vigueur la diplomatie bilatérale" afin de régler le problème ... (Les Témoins de Jéhovah, par exemple, en 2000, doivent 300 millions de francs au ministère des finances français ...).

Il est certain que les "nouvelles religions" américaines sont d'excellentes pénétrantes, et des sources de renseignements, et de manipulations, très efficaces.

Retour première page