CICERON (106-43)
Le juriste romain

Le système normatif de CICERON

1. La vie et l'oeuvre

Marcus Tullius Cicero est né en 106 avant Jésus-Christ à Arpinum (actuellement Arpino, à une centaine de kilomètres au sud-est de Rome) dans une riche famille, particulièrement lettrée, ayant des relations avec les plus grands orateurs et les plus grands juristes de Rome.
Il fait très tôt de brillantes études et en 89 il est attaché à l'état-major du père de Pompée. Puis il poursuit ses études en Grèce et à Rhodes.
En 81 il commence une carrière d'avocat au barreau de Rome.
En 77 il épouse Terentia, d'une famille de la noblesse, et commence une carrière politique dans la République romaine. Il est tout d'abord élu questeur pour la Sicile en 76. En 66 il est préteur urbain puis il est élu consul en 63.
A partir de 61 Pompée, César et Crassus, s'opposent à lui et Cicéron doit quitter Rome pour la Grèce en 58.
A la demande du Sénat il est de retour à Rome dès 57. Il se rapproche alors de César, Pompée s'appuyant sur les aristocrates conservateurs.

C'est alors qu'il écrit ses principaux ouvrages de philosophie politique et juridique : De Oratore (55), De Republica (54-51), De Legibus (51).

En 51 il est pro-consul en Cilicie. Dans la guerre qui oppose César à Pompée il choisit la légitimité et suit Pompée. Après la défaite de celui-ci il se consacre essentiellement à son oeuvre littéraire et à son métier d'avocat.
En 44, après l'assassinat de César, il tente d'imposer la prépondérance du Sénat en utilisant Octave contre Marc-Antoine. Mais Octave et Marc-Antoine se reconcilient et se font confier, à la suite d'un coup d'Etat avec Lépide, un "triumvirat constituant".
Cicéron se réfugie à Gaëte au sud de Rome où il est assassiné le 7 décembre 43 par les soldats de Marc Antoine.

2. La philosophie du Droit de CICERON

Pour le juriste CICERON le Droit c'est la Loi.

Le Droit c'est l'ensemble des lois écrites, et des coutumes bien établies, qui sont sanctionnées par les autorités publiques.
La Loi peut être déduite du consentement quasi unanime des hommes mais elle est principalement déduite de l'enseignement des sages, c'est à dire qu'elle émane de l'élite cultivée et influente qui a de l'autorité et de la prudence, qui est raisonnable.
C'est la raison qui permet à l'homme de connaître ses devoirs, les lois naturelles qui sont le fondement du droit positif, le juste naturel, le jus naturalis.

L'objet du Droit est de conserver ce qui existe d'égalité dans les rapports humains, qui relève de la Justice, cette vertu qui attribue à chacun ce dont il est digne en tenant compte des besoins communs, une vertu morale.

Si le peuple se doit de respecter le Droit établi par l'élite c'est que celle-ci est raisonnable, est sage.

Retour Première Page

Paganini Campanella