Dans "Théorie générale des normes", son oeuvre posthume, Hans Kelsen nous dit que "la norme fondamentale... n'est pas une hypothèse - comme je l'ai moi-même quelquefois caractérisée-, mais une fiction qui se distingue de l'hypothèse par le fait qu'elle est accompagnée ou doit être accompagnée de la conscience que la réalité ne lui est pas conforme" (p. 345 de la remarquable traduction de Olivier Beaud et Fabrice Malkani, PUF, Paris 1996.

Retour Première Page